Orly Castel-BloomOrly Castel-BloomOrly Castel-Bloom est née en 1960 à Tel-Aviv où elle vit. Elle y étudie le cinéma à l’Université. Comparée à Kafka dans un portait que Le Monde lui a consacré, elle a introduit un changement incontestable dans le paysage littéraire israélien au fil de son oeuvre. Elle est considérée comme le chef de file de toute une génération d'écrivains qui, ces vingt dernières années, ont révolutionné la littérature hébraïque contemporaine. Elle a influencé de jeunes écrivains comme Etgar Keret ainsi que toute une génération qui avait le sentiment que la cause publique avait occulté toute place à l’individu et à sa capacité de vivre, d’aimer et de créer. Son roman Dolly City a été adapté pour le théâtre et mis en scène au théâtre Cameri. Lauréate de nombreux prix, elle reçoit le prix français Wiso pour Parcelles Humaines en 2005 et le prix Leah Goldberg en 2007. Son nouveau roman, Textile, est l’incroyable histoire d’une famille bourgeoise dont l’épouse se fait hospitaliser pour subir des opérations de chirurgie esthétique, toutes plus farfelues les unes que les autres, afin d’être anesthésiée le plus souvent et le plus longtemps possible pour ne pas ressentir l’angoisse d’une mère dont le fils part faire son service militaire. A l’instar de la mère, toute la cellule familiale se désagrège.

Traduits en français
Textile, roman, trad. par Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud, 2008
Dolly city, roman, trad. par Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud, 1993, Babel n° 877, 2008
Parcelles humaines, roman, trad. par Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud , 2004
Les radicaux libres, roman, trad. par Rosie Pinhas-Delpuech, éd. Actes sud , 2003
La Mina Lisa, roman, trad. par Rosie Pinhas- Delpuech, éd. Actes sud , 1998
Où je suis ?, roman, trad. par Rosie Pinhas- Delpuech, éd. Actes sud, 1995
Infos pratiques / Contacts / E-letter / Archives